Dès aujourd’hui, changer de banque devient encore plus facile

1 Février 2018

Gros efforts des banques pour lancer une version actualisée du service de mobilité interbancaire

Aujourd’hui sera lancée la nouvelle mouture du service interbancaire Bankswitching. Celle-ci permettra aux consommateurs de changer de banque encore plus simplement. En effet, ces derniers ne devront plus communiquer eux-mêmes leur nouveau numéro de compte par ex. à leur employeur ou leur fournisseur d’électricité. C’est la nouvelle banque qui prendra désormais cette démarche en charge, via le service Bankswitching.

Bankswitching en contact avec le client et les créanciers

Jusqu’à présent, un consommateur qui changeait de banque communiquait lui-même son nouveau numéro de compte à ses créanciers travaillant avec des domiciliations (par ex. les opérateurs de télécoms ou les fournisseurs d’électricité) et à ses donneurs d’ordre de virements récurrents (notamment son employeur ou une institution allocataire comme un service de pension ou une mutuelle). À partir de ce jour, c’est sa nouvelle banque qui effectuera cette opération pour lui.

Dans ce cadre, les banques vont passer par le nouveau service interbancaire central Bankswitching. Une fois que la nouvelle institution bancaire aura reçu une demande de changement de banque, Bankswitching initiera la communication vers le consommateur et les créanciers.

Bankswitching communique avec les créanciers

Bankswitching envoie les notifications reçues de changement de banque aux créanciers concernés qui travaillent avec des domiciliations et aux donneurs d’ordre de virements récurrents.

Ces notifications reprennent le nouveau et l’ancien numéro de compte du consommateur, la dénomination du nouveau compte, la date de changement d’institution et la référence du mandat en cas de domiciliation. Il est également envoyé une copie du formulaire de demande que le client a signé. À partir de la date du changement de banque, les créanciers et les payeurs récurrents doivent utiliser le nouveau numéro de compte.

Le service Bankswitching regroupe chaque jour l’ensemble des notifications des nouvelles banques en un envoi unique. Les créanciers et les payeurs récurrents reçoivent leurs notifications par courrier. S’ils préfèrent les recevoir via un canal numérique, ils peuvent en faire la demande sur le site internet www.bankswitching.be.

Bankswitching communique avec le consommateur

Le nouveau service de mobilité interbancaire offre au client les services suivants :

  • il transfère ses ordres de virement permanents et mémo à la nouvelle banque ;

  • il informe ses créanciers qui travaillent avec des domiciliations et les donneurs d’ordre de virements récurrents de son changement de banque ;

    • le client est lui-même tenu au courant des notifications à ses créanciers qui travaillent avec des domiciliations et aux donneurs d’ordre de virements récurrents ;
    • si certains créanciers et/ou payeurs récurrents ne peuvent être avertis, par exemple par manque d’informations, ce client en est également informé ;
    • enfin, s’il préfère prévenir lui-même ses créanciers et payeurs récurrents, Bankswitching lui envoie à cet effet les lettres types nécessaires qu’il peut compléter, signer et envoyer à ceux-ci ;
  • Bankswitching rappelle en outre au client les éventuels blocages et/ou limitations concernant les domiciliations auprès de son ancienne banque, qu’il peut éventuellement redemander auprès de sa nouvelle banque ;

  • il supprime les cartes de paiement du client auprès de son ancienne banque ;

  • Il veille à la liquidation de son compte à vue ;

  • il transfère le solde du compte auprès de l’ancienne banque vers le numéro de compte auprès de la nouvelle banque.

Bankswitching sur la scène européenne

Les banques ont déployé d’importants efforts pour pouvoir lancer à temps le nouveau service de mobilité interbancaire. Elles sont même allées plus loin que ce que prévoyait la Directive européenne relative aux comptes de paiement :

  • Les ordres de virement mémo sont transférés ;

  • le consommateur est informé des éventuels blocages et/ou limitations concernant les domiciliations auprès de son ancienne banque, qu’il peut éventuellement redemander auprès de sa nouvelle banque ;

  • les cartes de paiement sont supprimées auprès de l’ancienne banque ;

  • le changement de banque est effectué plus rapidement ;

  • les notifications aux créanciers et payeurs récurrents sont envoyées de manière centrale et groupée ;

  • les créanciers et les payeurs récurrents peuvent choisir de recevoir leur notification par voie numérique.

En savoir plus ?

Pour plus d’informations, vous pouvez vous adresser à Rodolphe de Pierpont, porte-parole chez Febelfin, au numéro de presse central 02 507 68 31 ou via press@febelfin.be

Et rendez-vous aussi sur www.bankswitching.be !

Plus sur: