Le compte à vue en Belgique parmi les moins chers d’Europe

7 Mai 2018

En Belgique, un compte à vue coûte en moyenne entre 21,95 EUR et 49,64 EUR. La version la moins chère consiste en un profil électronique sans carte de crédit. Le profil le plus coûteux est un profil traditionnel avec carte de crédit, et son coût reste encore inférieur à 50 EUR. Cela signifie qu'un compte à vue coûte beaucoup moins cher en Belgique que dans le reste de l'Europe.

L'année dernière (entre le 1er janvier 2017 et le 1er janvier 2018), le coût moyen d'un compte à vue a augmenté de 3,87 %. Un an auparavant, le prix avait cependant diminué de 1,32 %. Cela représente donc une augmentation moyenne de 2,5 % en deux ans. Autrement dit, le coût du compte à vue a augmenté moins rapidement que l’indice des prix à la consommation (4,4% sur la même période).

Les chiffres du SPF Economie indiquent qu’au cours des 10 dernières années, les frais bancaires1 en Belgique ont effectivement connu une augmentation inférieure à celle de l’inflation. Alors que les frais bancaires ont augmenté de 17,7 % entre 2008 et 2017, l’inflation a progressé de 19,3 %.

Grâce à un paysage bancaire comptant de nombreuses banques de détail et donc à une concurrence intense, les frais bancaires belges comptent parmi les plus bas d'Europe. Une étude antérieure de la Commission européenne2 montre que la Belgique fait partie, avec la Bulgarie, les Pays-Bas et le Portugal, des pays où les coûts d'un compte bancaire restent modestes.

Alors qu'un compte courant moyen coûte aujourd’hui en Belgique moins de 50 EUR, ce coût peut, selon le site comparatif français Panorabanques.com, s’élever à 194,30 EUR en France, par exemple.

Cela fait plus de 20 ans déjà que le consommateur belge peut vérifier en toute transparence le coût de son compte bancaire. Les listes de prix sont disponibles tant sur les sites internet des banques que dans les points de vente. En outre, le client reçoit chaque année un relevé détaillé de ses frais bancaires.

Enfin, différents sites lui permettent de comparer aisément les tarifs des différentes banques. La FSMA (Autorité des services et marchés financiers) proposera bientôt elle aussi un tel outil.

En Belgique, le consommateur peut donc consulter et comparer de manière simple et transparente les coûts de ses transactions et services bancaires avec ceux proposés par d'autres banques.


1 Coût d'un compte à vue avec les opérations y afférentes : retraits d'espèces au moyen d’une carte de débit au guichet automatique d'autres banques (que sa propre banque), retraits d'espèces au guichet et virements papier

2 2009, dernière étude disponible

Plus sur: