Les banques et Bpost conviennent de nouvelles mesures pour mettre un terme aux attaques à l’explosif

22 Juin 2018

Les banques et Bpost se sont réunies ce jour pour discuter de nouvelles mesures dans la lutte contre les attaques à l’explosif. Différentes mesures ont été examinées : la réduction du cash dans les distributeurs automatiques, le renforcement de la sécurité de ces distributeurs et l’installation de systèmes de détection rapide de tentatives d’attaques à l'explosif.

Le secteur financier avait déjà pris diverses mesures de sécurité qui sont actuellement déployées de manière accélérée. Cette approche porte ses fruits, comme en atteste l’échec de récentes tentatives d’attaques.

La manière dont ces mesures sont mises en œuvre dans la pratique varie d'une banque à l'autre. Pour des raisons de sécurité, Febelfin et les banques s’abstiendront de communiquer sur la nature et la teneur des mesures spécifiques.

A l’issue de la concertation du 15 juin - entre le secteur financier et les cabinets de Jan Jambon et Koen Geens, la Police fédérale et le SPF Intérieur – il avait déjà été convenu de fermer les agences bancaires à 23h et d’accroître la vigilance dans le cadre des patrouilles de police nocturnes. L'échange d'informations entre les banques et la police sera également optimisé. Febelfin reste en contact étroit avec les cabinets des ministres Jambon et Geens, la Police fédérale et les autres instances concernées.

Febelfin lance un nouvel appel  au monde politique pour mettre un terme aux lourdes attaques de ces dernières semaines et mettre tout en oeuvre pour arrêter et poursuivre les criminels. 

Plus sur: