Ouvrages sur le management : découvrez nos coups de cœur !

04/11/2016

La Boekenbeurs annuelle d’Anvers attend les bibliophiles jusqu’au 11 novembre inclus. Ils y trouveront notamment de très nombreux ouvrages consacrés au management. Nous avons demandé à notre CEO, Michel Vermaerke, de nous dévoiler ses coups de cœur !

Quels livres conseilleriez-vous au sujet de la vie professionnelle et des relations dans le milieu du travail ? 

Je citerais en premier lieu Seven habits of highly effective people de Stephen R. Covey. C’est l’un de ces livres rares qui ont amené toutes sortes de gens à travers le monde à s’engager au bénéfice de leur entreprise et de leur carrière et à toucher ainsi du doigt le succès dans tous les aspects de leur vie. Même si ce livre a été écrit il y a 27 ans, il reste aujourd’hui encore d’une profonde richesse et d’une grande actualité. 

 

Un autre best-seller des années ’80 mérite aussi l’intérêt : dans In search of Excellence de Tom Peters et Robert H. Waterman, les auteurs mettent l’accent sur l’importance de viser l’excellence et de répondre aux attentes des clients. 

 

Je vous recommande également Reinventing organisations de Frederic Laloux. Dans cet ouvrage de management, l’auteur part de l’idée que de nombreuses organisations modernes ont une structure obsolète. La déception ne touche pas seulement le milieu du travail mais aussi la clientèle et la société. Laloux montre que nous sommes à l’aube d’une ère nouvelle : le public est attiré par des organisations pleines de vitalité et de sens et des entreprises qui ont une âme. À l’aide d’exemples concrets, l’auteur suggère des pistes pour atteindre cet objectif. L’idée fondamentale est qu’une organisation n’est pas une machine mais un système vivant.

 

J’ai aussi beaucoup apprécié le petit ouvrage Small decencies. Reflections and meditations on being human at work de John Cowan. Le message de ce livre est à la fois simple et clair : Il est important de trouver une manière agréable et correcte de frayer avec ses semblables dans le milieu professionnel. Le respect et la sympathie ne doivent pas être réservés aux cadres supérieurs mais doivent s’étendre à tous, réceptioniste, assistant, etc. Ces préceptes valent également en dehors du cadre du travail. Que l’on soit en contact avec le roi ou avec la caissière du supermarché, le principe est le même : Just be nice. Because nobody likes a jerk.

Au début de cette semaine, Michel nous avait déjà donné quelques conseils pour enrichir notre bibliothèque d’ouvrages financiers. Découvrez les ici.

Plus sur: