Record de crédit hypothécaire en 2017

29 Janvier 2018

Il ressort de nouveaux chiffres de l’Union professionnelle du Crédit (UPC)1, publiés aujourd’hui, qu’en 2017, presque 243.000 contrats de crédit hypothécaire ont été conclus pour un montant total de 31 milliards EUR, hors refinancements. Jamais encore auparavant un tel montant de crédits hypothécaires n’avait été octroyé. Pour la quatrième année consécutive, le record de l’année précédente a été dépassé. Cependant, il se pourrait, si l’on se base sur les 6 derniers mois, qu’un revirement soit en train de s’amorcer.

Le nombre de demandes de crédit a connu en 2017 une diminution de 9%, hors refinancements externes. Le montant de crédit correspondant a par contre connu une augmentation d’un peu plus de 1%. C’est notamment pour cette raison que le nombre de contrats de crédit conclus a également baissé par rapport à 2016, d’un peu moins de 7%. Le montant correspondant a quant à lui augmenté de 3%.

Cette baisse du nombre de crédits octroyés est presque totalement imputable à la diminution du nombre de crédits de rénovation.  

Ivo Van Bulck, Secrétaire général de l‘UPC : « Comme les années précédentes, les faibles taux d‘intérêt ont eu pour effet de soutenir clairement la demande et l‘octroi de crédit. Ce sont surtout les crédits pour l‘achat, la construction ou l’achat avec transformation d’un logement qui se sont encore bien maintenus; le nombre de crédits de rénovation a en revanche connu une baisse. »

On trouvera ci-dessous les principaux constats pour 2017 par rapport à 2016, l‘accent étant mis en partie sur le quatrième trimestre de 20172 :

  • Le nombre de demandes de crédit (hors celles pour refinancements) a diminué de 9 % en 2017. Le montant des demandes de crédit a quant à lui augmenté d’environ 1%. Près de 335.000 demandes de crédit ont été introduites pour un montant total de plus de 47 milliards EUR.
  • Les crédits hypothécaires octroyés ont diminué de 6,7% en 2017, mais ont connu une augmentation d’environ 3% en montant. Environ 243.000 crédits ont été octroyés pour un montant total de plus de 31 milliards EUR (hors refinancements).
  • Une hausse de l’octroi de crédit a encore surtout été perçue au premier, et dans une moindre mesure, au deuxième trimestre. Au cours de la seconde moitié de 2017, l’octroi de crédit a baissé par rapport à la deuxième moitié de 2016, mais il est néanmoins demeuré élevé.
  • Le nombre de crédits contractés pour l’achat d’un logement était en 2017 globalement au même niveau qu’en 2016 (+17). Le nombre de crédits de construction (+594) a quant à lui été supérieur de presque 2%, après la forte augmentation de 32% notée en 2016. Le nombre de crédits pour l’achat avec transformation (+523) a également connu une augmentation d’environ 6%. Le nombre de crédits à d’autres fins3 (-3.890), mais surtout le nombre de crédits pour la rénovation d’un logement (-14.736) ont connu une diminution d’environ 20%. Ces crédits concernent d’une manière générale des montants plus petits que ceux notés dans le cadre de l’achat ou de la construction d’un logement, avec pour conséquence que le montant total des crédits octroyés en 2017 a néanmoins encore connu une évolution positive.
  • Le nombre de refinancements externes a continué à diminuer en 2017 de presque 44% par rapport à 2016. La baisse sera surtout perceptible à partir du troisième trimestre. Néanmoins, 32.000 refinancements externes ont encore été enregistrés en 2017, pour un montant total de 4 milliards EUR.
  • Le montant moyen emprunté pour l’achat d’un logement a augmenté pour atteindre près de 155.000 EUR sur l’ensemble de l’année 2017. Le montant moyen pour un crédit de construction a continué d’augmenter jusqu’à environ 164.000 EUR sur l’ensemble de 2017. Au deuxième semestre, il s’élevait même à plus de 166.000 EUR, ce qui signifie une augmentation de 10.000 EUR en un an.
  • En 2017, presque 9 emprunteurs sur 10 ont continué d’opter pour un taux d’intérêt fixe ou un taux d’intérêt variable assorti d’une période de fixité initiale de minimum 10 ans. Au quatrième trimestre, cette part s’élevait à 84% des emprunteurs. Compte tenu de la faiblesse des taux d’intérêt, la part de marché des crédits assortis d’un taux d’intérêt annuel variable est restée limitée à environ 1% sur l’ensemble de 2017. Au quatrième trimestre de 2017, par contre, cette part s’élevait à environ 2,5%.

Graphiques

Nombre de demandes de crédit au quatrième trimestre

Le nombre de demandes de crédit, hors celles relatives aux refinancements externes, a connu au quatrième trimestre une baisse d’un peu plus de 8% par rapport au même trimestre de l’année précédente. Le montant sous-jacent des demandes de crédit a également connu une diminution, plus modérée, d’un peu plus de 1,7%.

 

Source: UPC

Nombre de crédits octroyés au quatrième trimestre

Au cours du quatrième trimestre de 2017, le nombre de nouveaux crédits, hors refinancements externes, a diminué de presque 10% par rapport au quatrième trimestre de 2016. Le montant correspondant a diminué d’environ 3,5%.

Source: UPC

Cependant, le montant total des crédits octroyés au cours du quatrième trimestre demeure très élevé, si l’on exclut l’année exceptionnelle qu’a été 2014.

Source: UPC

Si l’on considère l’ensemble de l’année 2017, c’est un montant record de crédits hypothécaires qui a, comme nous l’avons dit, été octroyé.

Source: UPC

La baisse de l’octroi de crédit au quatrième trimestre touche tous les segments

Au quatrième trimestre de 2017, presque 61.000 nouveaux crédits ont été octroyés pour un montant total de presque 8 milliards EUR – hors refinancements externes.

Par rapport au quatrième trimestre de l’année précédente, on observe une diminution du nombre de contrats de crédit conclus pour l’achat (-1.153, soit -3,3%), pour la construction (-586, soit -6,9%), pour l’achat + rénovation d’un logement (-2, soit ‑0,1%) ainsi que, surtout, pour la rénovation d’un logement (-4.624, soit -28,3%).

Par ailleurs, au cours du quatrième trimestre de 2017, le nombre de refinancements externes a connu une forte diminution de presque 60%. Néanmoins, plus de 6.000 refinancements externes ont encore été octroyés.

Lorsque nous considérons également l’ensemble de l’année 2017, on note donc une baisse de nombre des nouveaux crédits octroyés (± 243.000) par rapport à 2016 (± 260.000), mais en revanche une hausse du montant total de ces crédits octroyés

Source: UPC

Le montant moyen d’un crédit pour un achat immobilier + rénovation s’élève à 184.000 EUR

Le montant moyen emprunté pour l’achat d’un logement est resté stable au cours du quatrième trimestre de 2017 et se situe aux environs de 156.000 EUR.

Le montant moyen d’un crédit à la construction s’est stabilisé au cours du quatrième trimestre de 2017 aux alentours de 165.000 EUR. Il s’agit néanmoins d’une augmentation de 10.000 EUR en un an.

Le montant moyen d’un crédit pour l’achat d’un logement + rénovation s’élevait à presque 184.000 EUR au quatrième trimestre de 2017.

Source: UPC

Dans la plupart des cas, les emprunteurs continuent d’opter pour un taux d’intérêt fixe

Au cours du quatrième trimestre de 2017, un peu plus de 8 emprunteurs sur 10 (84%) ont opté pour un taux d’intérêt fixe ou un taux d’intérêt variable assorti d’une période initiale de fixité des taux de minimum 10 ans. Environ 13,5% des emprunteurs ont opté pour un taux d’intérêt variable assorti d’une période initiale de fixité des taux entre 3 et 10 ans. Un peu plus de 2,5% des emprunteurs ont opté pour un taux variable annuellement.

 Source: UPC

Dans la mesure où les taux d’intérêt restent extrêmement faibles (voir graphique ci-après), les consommateurs belges continuent dans leur grande majorité de privilégier la sécurité.

Source: BNB.Stat

Pour plus d’informations

Pour de plus amples informations sur le sujet, n’hésitez pas à prendre contact avec Rodolphe de Pierpont, porte-parole de Febelfin  (02 507 68 31 – press@febelfin.be).

L’ensemble des statistiques en matière de crédit hypothécaire (2000 – 2017), ventilées selon la destination du crédit et le type de taux d’intérêt, est disponible sur le site internet de l’UPC sous la rubrique “Presse et chiffres”.

 

1 Les 58 membres de l'UPC représentent ensemble environ 90% du nombre total de crédits hypothécaires nouvellement octroyés (ce que l'on appelle la production). L'encours total du crédit hypothécaire des membres de l’UPC fin 2017 s’élève à environ 204 milliards EUR.

2 Les refinancements ne sont pas pris en compte dans ces chiffres.

Garage, terrain à bâtir, …

Plus sur: